fr
Votre Pass Lorraine
Tous les articles

La place Stanislas de Nancy :
l’une des plus belles au monde

A l’heure du déconfinement, on aspire à retrouver ses proches et à sortir de chez soi ! En couple, en famille ou entre amis, on vous propose de (re)découvrir les 4 coins de l’une des plus belles places du monde : la place Stanislas à Nancy !

Arc Héré © Pierre DEFONTAINE

Elle forme, avec les places d’Alliance et de la Carrière, un ensemble classé au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco. Un joyau patrimonial qui relie la ville-Vieille et la ville-Neuve et que l’on doit à Stanislas Leszczynski. Ancien roi de Pologne et duc de Lorraine, la place porte aujourd’hui son nom et une statue monumentale à son effigie, trône en son centre.

Du haut de ses 4 mètres, Stanislas, pointe (approximativement) de son index, le portrait de Louis XV son gendre, sculpté sur l’Arc Héré. Ce magnifique arc de triomphe bâti en l’honneur de Louis XV qui relie les places Stanislas et de la Carrière, porte le nom d’Emmanuel Héré, l’architecte de la place Stanislas.

La cité ducale, aussi appelée « Ville aux portes d’or » tient son nom des six grilles monumentales en fer forgée rehaussées d’or, qui entourent la place et qui sont signées du serrurier Jean Lamour. Des dorures que l’on retrouve également sur les deux fontaines symétriques de style rococo représentant Neptune et Amphitrite.

Prenez le temps d’admirer et de (re)découvrir cette Place Royale, parmi les plus belles du monde. En journée ou en soirée que vous soyez seul(e) ou accompagné(e), voici quelques idées pour en profiter :

Statue de Stanislas Leszczynski sur la place Stanislas à Nancy © C2Images/ARTGE Destination Lorraine

A la recherche du trésor caché de la place Stanislas

Un des pavés de la place Stanislas décoré d’une étoile, jadis dorée, indique l’endroit d’un « trésor ».

En 2005, lors de la rénovation de la place, une boîte a été enfouie. Dans ce coffret de plomb à destination des générations futures : une météorite lunaire,  1360 portrait de nancéiens, une édition spéciale du journal L’Est Républicain et le livre d’Or de la Ville. Surmonté de l’inscription « Un p’tit peu de lumière sous la terre », celui-ci a été paraphé par 800 Nancéiens ainsi que par les ouvriers qui ont œuvré à la rénovation de la place.

C’est l’heure de la chasse au trésor ! Pour le trouver, suivez la direction indiquée par Stanislas lui-même. Comptez 7 pas vers l’Arc Héré depuis le piédestal de Stanislas, puis faites deux pas sur votre gauche. A vous de jouer !

Place Stanislas © Ville de Nancy

S’installer en terrasse

Parmi les édifices de la place, deux adresses gourmandes où se poser et prendre le temps d’admirer la place en dégustant un café-croissant, un déjeuner gourmand ou un apéritif* depuis leurs terrasses : le Grand Café Foy et le Café du Commerce !

Au numéro 1 de la place Stan’, comme l’appelle les Nancéiens, le chef Cyril Monachon propose au Grand Café Foy une cuisine authentique composée de produits de saison sélectionnés avec soin tandis qu’au Café du Commerce attenant, c’est une carte gourmande née du savoir-faire créatif du chef Monachon qui vous attend.

Même si vous êtes installés en terrasse, ne manquez pas de pénétrer dans le Grand Café Foy pour admirer la décoration faites de grands miroirs et de velours rouge.

*Attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Immersion au musée des Beaux-Arts

Au numéro 3 de la place, le pavillon abrite le musée des Beaux-Arts, qui figure parmi les plus anciens de France. Ses collections mettent à l’honneur l’art européen du Moyen-Âge à l’époque contemporaine. Prenez le temps de contempler le fonds dédié aux arts décoratifs de la manufacture Daum, ainsi que les oeuvres de l’artiste lorrain Jean Prouvé.

Téléchargez dès maintenant l’application mobile qui vous servira de fil d’Ariane tout au long de votre visite. Disponible sur App Store et Google Play sous la dénomination « Musée des Beaux-Arts de Nancy », elle vous permet de découvrir les collections du musée à votre guise : en suivant les grandes périodes de l’histoire de l’art, en explorant les chefs d’oeuvres ou encore via une thématique.

Info pratique : réouvert depuis le 3 juin 2020, la visite impose des mesures destinées à assurer la sécurité de tous et toutes. Le port du masque y est obligatoire.

Un son et lumière estival adapté

Les traditionnels « Rendez-vous place Stanislas » projetés chaque été sur les façades de l’hôtel de ville, des Pavillons Jacquet et Alliot, du musée des Beaux-Arts et de l’Opéra national de Lorraine, reviennent en 2020 sous un format adapté au contexte sanitaire.

Cet été, à la nuit tombée, l’habituel son et lumière d’une vingtaine de minutes laisse la place à un spectacle visuel de 2h30 d’images projetées qui mettront en lumière les façades. Pas de bande son diffusée, ni de texte projeté pour éviter les attroupements, mais bien une explosion de couleurs grâce aux éléments tirés des tableaux des précédentes éditions du son et lumière. De quoi permettre à chacun de profiter quand même des chaudes soirées d’été sur l’une des plus belles places du monde !

A découvrir dès le 15 juillet et jusqu’à mi-septembre 2020.

0
Publicité