Tous les articles

Mirabelle,
le fruit de la passion

C’est jour de cueillette à la Maison de la Mirabelle. Au verger et sous les doigts des cueilleurs, les paniers s’emplissent et embaument.

Le mois d’août est déjà bien entamé à Rozelieures, un village de carte postale posé entre Nancy et Epinal. Dans ses vergers de 25 ha, Sabine Grallet-Dupic, productrice et fan absolue de la Mirabelle de Lorraine, veille à la précieuse récolte de son trésor gourmand. Sur ses talons, Victor, son fils de 11 ans. “Comme moi, et comme ses grands-frères, Maxime et Vincent, il a appris à marcher sous ces arbres !” sourit l’arboricultrice. Autant dire une passion héréditaire pour la mirabelle qui se transmet ici depuis 1860 et 5 générations.

Il faut savoir qu’on produit de la mirabelle en Lorraine depuis le 15e siècle. Une spécialité qui bénéficie aujourd’hui d’une Indication Géographique Protégée. Car n’est pas mirabelle d’excellence qui veut ! “Question de terroir, de climat et de savoir-faire et puis de la patience. Il faut 7 ans à un mirabellier pour donner des fruits” précise Sabine.

Et quels fruits ! Là encore, la rigueur est de mise pour la productrice qui ne récolte ses billes d’or qu’à pleine maturité : “22 millimètres de diamètre minimum, cette belle couleur jaune doré et des fruits gorgés de sucre qui donnent envie de les croquer”. Les croquer telles quelles, au pied de l’arbre, ou, selon la recette simplissime de Sabine “les savourer caramélisées sur une tarte tiède et croustillante, tout juste sortie du four”.

B. Jamot

Car question gourmandise aussi, la famille Grallet-Dupic s’y entend. Comme son père et son grand-père avant elle, Sabine et son mari Christophe distillent leurs récoltes. La Maison de la Mirabelle propose liqueurs et eaux-de-vie donc, mais aussi une gamme de produits inspirés de la belle en or et fabriqués en région : confitures, nectars, sirops, thés, confiseries, caramels. Ainsi transformée, la mirabelle se mange toute l’année.

Belle à croquer

Avec 400 000 mirabelliers répartis sur son territoire, la Lorraine produit 15 000 tonnes de ces petites merveilles par an et propose 75 % de la production mondiale.

0
Publicité

Les autres articles

Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, un affichage de contenus personnalisés et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

J’accepte