Tous les articles

Les étapes lorraines
du Tour de France 2017

L’ancien coureur cycliste professionnel Pascal Lance évoque avec passion son parcours et les étapes lorraines de la Grande Boucle. Depuis 17 ans, il pilote une voiture de direction de l’épreuve du Tour de France.

Dans la famille Lance, la passion du cyclisme se transmet de génération en génération. Né à Toul en 1964, Pascal a baigné toute son enfance dans l’univers du vélo. À 13 ans, il participe à sa 1re course à Illange et la gagne. Intarissable et passionné, ses yeux bleus pétillent dès qu’il parle vélo : « Cette course de village m’a lancé. J’ai gravi les échelons jusqu’à intégrer l’Équipe de France amateur à 19 ans. Je participais à des courses open en Europe avec des coureurs de renom comme Francesco Moser, Bernard Hinault, Gilbert Duclos-Lassalle. »

Professionnel à 24 ans

Aux Jeux Olympiques de Séoul, en 1988, Pascal Lance prend la 4e place, à 2 secondes de la médaille de Bronze, son plus grand regret. L’année suivante, il passe cycliste professionnel. Affichant pas moins de 35 000 km annuels au compteur, Pascal fait des routes lorraines son terrain d’entraînement. Après 5 Tours de France, 2 Tours d’Italie, 1 Tour d’Espagne et 37 victoires, il raccroche le vélo en 1997.

Pilote du Tour

Depuis 1999, Pascal Lance conduit la voiture rouge direction-course qui abrite Radio Tour, la fréquence privative qui transmet à la caravane du Tour de France des informations en temps réel sur l’épreuve. Au plus près des coureurs, le pilote lorrain occupe un rôle stratégique et ne cache pas son plaisir. Et quand le peloton arrive en Lorraine, le Tour prend une saveur particulière. « Je deviens le régional de l’étape, celui qui connaît les routes. Je donne des petits conseils. Quand je courrais le Tour de France ici, je voulais gagner pour faire vibrer mes supporters. Il était inconcevable que je fasse l’étape dans les roues, j’attaquais. La communion entre le sportif et le public est énorme, à donner la chair de poule. »

Ville de Longwy

2 arrivées, 3 départs en Lorraine en 2017

Cette année, le tracé de la 104e édition a de quoi rendre heureux Pascal Lance et les amateurs lorrains de cyclisme. Après un départ de Düsseldorf le 1er juillet, le Tour de France a rendez-vous avec la Lorraine du 3 au 5 juillet. Tout au long du parcours, l’événement est attendu avec impatience et attire une foule toujours plus nombreuse. « Voir du monde sur le bord de la route et sentir la ferveur populaire, cela fait chaud au cœur. C’est important de donner du plaisir. » Il faut dire que le peloton de 200 coureurs lancés entre 40 et 60 km/h, et encadré par le balai des véhicules de la caravane publicitaire et des 60 équipes, est un spectacle unique à partager en famille. D’autant plus que les attaques risquent d’être nombreuses dans ces tout 1ers jours de la Grande Boucle.

C2Images

Les étapes lorraines 2017 : l’avis de Pascal Lance

« Pour la 3e étape qui part le 3 juillet de Verviers, en Belgique, l’arrivée prévue sur les hauteurs de Longwy sera extrêmement difficile. Je ne pense pas qu’il y aura un sprint massif mais cela peut sourire à un puncheur. Le lendemain, avec un départ prévu à Mondorf-les-Bains et une arrivée à Vittel, le peloton traversera notre région du nord au sud. Les longs bouts de plaines sont exposées au vent et, s’il souffle du bon côté, la journée peut réserver quelques surprises avec comme point d’orgue une arrivée massive au sprint à Vittel. Voir le lorrain Nacer Bouhanni figurer sur le final de cette étape serait grandiose. Le tracé du 5 juillet, de Vittel à La Planche des Belles Filles, sera le 1er grand rendez-vous du Tour, une étape de montagne compliquée. À tel point que la veille, nous aurons sans doute la chance de suivre une échappée, les leaders pouvant se réserver pour cette 5e étape. »

J. May

Les 8 étapes touristiques lorraines du Tour de France 2017

Longwy : partir à la découverte des célèbres émaux et des fortifications Vauban, labellisées Unesco.
Contz-les-Bains : une étape sur la route des vins de Moselle (AOC), à flancs de coteaux.
Thionville : une destination unique au patrimoine militaire et industriel chargé d’histoires.
Le pôle touristique d’Amnéville : un concentré de loisirs et de plaisirs pour une halte en duo ou en famille.
Metz : entre patrimoine historique et Art contemporain, une visite au Centre Pompidou-Metz s’impose.
Pont-à-Mousson : une ville à l’architecture remarquable, sur les rives de la Moselle.
Toul : partez à la découverte des vignobles AOC Côtes de Toul et des richesses patrimoniales de la ville.
Vittel : faites une pause bien-être dans cette cité thermale de renommée internationale.

 

0
Publicité

Les autres articles

Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies susceptibles de vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêts, un affichage de contenus personnalisés et de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

J’accepte