fr
Votre Pass Lorraine
Tous les articles

À la découverte de Nancy
avec la blogueuse Soulier Vert

Nancy est une ville où l’époque médiévale, la Renaissance des ducs de Lorraine Charles III et Henri II, côtoient l’art classique de Stanislas Leszczynski, l’Art nouveau, tout en passant par le Street art. Le meilleur moyen de découvrir l’histoire et la richesse de cette ancienne cité est, selon moi, de se perdre dans les ruelles dès le petit matin. Commençons par arpenter la Ville Vieille avec le jardin de la citadelle et la majestueuse porte de la Craffe. Érigée aux 14e et 15e siècles c’est le seul vestige de l’ancienne enceinte entourant la ville. En remontant la Grande rue, une halte s’impose devant l’ancienne demeure des ducs de Lorraine ainsi que le jardin et ses jolies arcades voûtées avant de poursuivre jusqu’à l’hôtel d’Haussonville, qui est un bijou architectural à mes yeux. Les galeries, l’une d’inspiration gothique et l’autre Renaissance, ainsi que la fontaine de Neptune nous transportent radicalement au temps de Bellange et Callot.

En redescendant pour rejoindre la place Stanislas, prenez le temps de vous arrêter pour admirer la basilique Saint-Epvre de style néogothique et faites une photo à côté de l’inscription « 1477 », date de la célèbre bataille opposant Charles le Téméraire à René II d’Anjou, situés devant le n°30 de la Grande rue.

Lorraine Tourisme

Passez sous l’arc de triomphe Emmanuel Héré avant de rejoindre Stanislas, le dernier duc de Lorraine, qui trône fièrement au milieu de la place réputée comme l’une des plus belles du monde. Profitez-en pour chercher la petite étoile frappée sur les pavés qui indique l’emplacement du trésor des nancéiens (dessins d’enfants, pensées et photos des lorrains… enfouis lors de la rénovation de la place en 2005).

Une petite pause gourmande est indispensable chez Les Sœurs Macarons, rue Gambetta, pour découvrir les véritables macarons de Nancy dont le secret de fabrication est gardé depuis 200 ans. J’aime particulièrement les déguster en admirant les grilles en fer forgé et rehaussé d’or à la feuille de Jean Lamour, ou bien encore m’assoir sur les fontaines fondues dans le plomb par Guibal. Saviez-vous que sur la petite fontaine à gauche de Neptune, celle où l’enfant pleure, une écrevisse, aujourd’hui disparue, lui pinçait le doigt ?!

Macarons de Nancy, Maison des Sœurs Macarons © B. Jamot

Une fois le plein d’énergie fait, j’aime faire une visite insolite au musée des Beaux-Arts avec le célèbre peintre lorrain Émile Friant, sans oublier un passage dans les sublimes collections Cartier Bresson avant de finir par l’installation de Yayoi Kusama qui est une véritable invitation au voyage et à l’imagination.

La faim pointant le bout de son nez, optez pour un déjeuner chez Vins et Tartines qui propose des petits plats gourmets composés de produits frais et de saison, accompagnés d’un bon verre de vin ou d’un jus de fruit bio issu du même vignoble.

Au passage, admirez les diverses œuvres d’art contemporain et street art comme Giulia une œuvre de David Walker représentant un portrait féminin monumental et haut en couleur.

Ville de Nancy

Après avoir visité le centre historique le matin, rien de tel qu’une balade Art nouveau mais à vélo, pour digérer. Cette visite, seule ou guidée notamment avec Les visites de Lucie que je recommande vivement, n’aura que plus de charme, croyez-moi. Au détour d’une rue, on trouve toujours de magnifiques portes de style Art nouveau, qui envahit la ville à l’aube du 20e siècle. Partez à la découverte de la rue Félix Faure et ses superbes demeures, du parc Sainte-Marie, de la rue Pasteur et ses remarquables immeubles. Pour clore la découverte de ce mouvement alliant art et industrie, arrêtez-vous au musée de l’École de Nancy et résolvez l’enquête « Mystère au musée » pour découvrir l’un des rares musées à être entièrement dédié à un mouvement artistique avec Émile Gallé, Louis Majorelle, Eugène Vallin sans oublier les jardins fleuris. Le parc de Saurupt, quartier urbanisé essentiellement dans l’entre-deux-guerres, est le site idéal pour comprendre les différences avec l’Art déco.

Anamnesia Lorraine Tourisme

Le soir venu, c’est Chez Cerise qu’il vous faut prendre l’apéro. L’adresse incontournable pour tous les amoureux des jus et cocktails. Une fois la nuit tombée, durant l’été, profitez-en pour aller danser à l’auditorium de la pépinière avec l’association Cap Danse et mangez une des glaces de fabrication artisanale et locale avant d’aller voir le son et lumière « Rendez-vous place Stanislas ».

Le carnet de voyage de Soulier Vert

À faire

·      Visiter le musée de l’École de Nancy et le musée des Beaux-Arts avec ses artistes lorrains tels que Jean Prouvé ou Émile Friant.
·      Découvrir l’exposition L’École de Nancy. Art nouveau et industrie d’art au musée des Beaux-Arts, du 23 mars au 9 juillet.
·      Venir à l’occasion des fêtes de la Saint-Nicolas de fin novembre 2018 à début janvier 2019.
·      Prendre une photo dans la rue des Écuries, à deux pas de la place Carrière. C’est une de mes ruelles préférées, pleine de charme, de couleurs et de verdure.

À déguster

·      Le thé « Si Nancy m’était conté » au salon de thé Betjeman & Barton.
·      Succomber aux inoubliables macarons des Sœurs macarons. Un pur bonheur !
·      S’arrêter Chez Suzette pour son incontournable brunch. À prendre en été sur la terrasse au pied de l’arc Héré avec une vue imprenable sur la place Stanislas.
·      Prendre l’apéro Chez Cerise, l’adresse pour tous les amoureux des jus et cocktails.
·      Envie de découvrir le célèbre baba au rhum de Stanislas, la véritable quiche lorraine et bien d’autres plats typiques de chez nous ?! Je vous recommande À la table du bon roi Stanislas ou Les Frères Marchand.

En savoir plus sur Nancy et ses environs :

www.nancy-tourisme.fr
www.tourisme-lorraine.fr/nancy

Cet article vous a plu ?

Merci d'avoir voté !

Parce que votre avis compte pour nous, dites-nous si cet article vous a été utile.

Note moyenne : (4/5)
0
Publicité