fr
Votre Pass Lorraine
Actualités

Clémentine a testé pour vous :
le Gâteau lorrain

Clémentine est une Nancéienne pétillante qui croque la vie à pleines dents… mais aussi les pâtisseries ! Aujourd’hui elle nous emmène en voyage gourmand : direction la Maison Gwizdak à Nancy, pour savourer le fameux Gâteau lorrain. Du pas de la porte à la dégustation, c’est une expérience sensorielle qu’elle nous décrit avec légèreté et délicatesse. De quoi nous mettre l’eau à la bouche !

« La boulangerie-pâtisserie Gwizdak affiche depuis la rue une couleur ambrée, effervescente et chaleureuse. La file d’attente arrive sur le trottoir, moment où les appétits font piétiner les passants impatients. Poussons la porte, l’œil est déjà attiré par les gâteaux sur la droite… Le flux des gourmands avance vite sur les carreaux à la couleur chaude. Vite, il va falloir faire un choix !

Le visage doré du Gâteau lorrain m’attire par sa sobriété chaleureuse : la période des mirabelles est passée, voici l’occasion de se rappeler le parfum subtil et fruité de cet emblème lorrain. Me voici partant de la boutique la main enroulée de ruban, lien vers le goûter du jour soigneusement habillé. Le Gâteau lorrain appartient à la famille des gâteaux de voyage, ceux que l’on emporte pour un pique-nique ou que l’on découpe facilement pour le goûter de l’école.

Le titre lui donne ses lettres de noblesse : il est le gâteau familial par excellence. Discret et plein d’amour, il éveille les palais de tous les âges à la gourmandise du fait maison. Délicieusement régressif, il n’est pas souvent mis en avant, mais heureusement, cela change !

[CŒUR TENDRE]

Voici venu le temps de la dégustation. Ruban coupé, ouverture de la boîte légère, protectrice de ma pause gourmande : le gâteau dévoile une ultime robe de cellophane qui ne cache pas le saupoudrage de sucre en croix de Lorraine. La gourmandise est facile à dévêtir : pratique pour un gâteau à transporter partout. Aussitôt s’élève un parfum de mirabelle, juste avant celui, bien familier, du quatre-quart. La senteur provoque un flash-back sensoriel sur la tartine de beurre et de confiture de mirabelle : le temps s’arrête.

[GÉNÉROSITÉ]

Doré comme la peau du fruit lorrain, le Gâteau lorrain révèle un moelleux redoutable accompagné d’une base légèrement plus croustillante. Le cœur tendre offre au palais du gourmand son goût de beurre et la saveur mirabelle d’un sirop léger. La texture est généreuse, réconfortante et simple. Le côté brut du grain est illusion, se révélant délicat sur la langue. Ce n’est pas l’alcool que l’on sent, mais bien la mirabelle. Elle est présentée en douceur, en générosité et en simplicité à celui qui ne la connaît pas. La dernière bouchée se révèle un peu plus croustillante… On savoure les derniers instants de gourmandise avant d’espérer une deuxième part, si l’on n’est pas trop nombreux à partager la pause… Des miettes s’échappent alors dans le fond de la boîte : l’envie surgit de les picorer pour un petit rappel en bouche de ce moment gourmand régressif ! Gâteau de voyage ou gâteau du dimanche, le Gâteau lorrain est une douce approche de la mirabelle, réconfortante à souhait ! »

À déguster en toute saison à la Maison Gwizdak qui en a fait l’une de ses spécialités.

© Clémentine Mervelet

La gastronomie lorraine a son actualité : pour ne rien manquer, c’est par ici.

0
Publicité