fr
Les offres Pass Lorraine
Sites et monuments

L'hôtel de salm

Guillaume Ramon/grpress.Fr

Fermant la perspective de la rue des Ducs-de- Bar, l’Hôtel de Salm se distingue des autres demeures du quartier par son architecture classique dans laquelle la régularité des travées, sa hauteur et sa balustrade amplifient le caractère ostentatoire de cette résidence aristocratique. Comme l’indique une inscription sur le portail de la cour, l’hôtel est construit en 1716 sur les vestiges d’une ancienne demeure bâtie par la famille de Salm dont il a gardé le nom. Ce premier édifice est détruit au début du XVIIIe siècle avec la Porte-aux-Bois mitoyenne qui marquait l’entrée de la ville au niveau des anciennes fortifications. Occupé par la famille de La Morre à partir de 1740, on peut supposer que cette famille est à l’origine de la construction du bâtiment aujourd’hui conservé. Dans la lignée des hôtels des siècles précédents, celui-ci est bâti en pierre de Savonnières sur trois niveaux dont un d’attique. Il s’en distingue cependant par sa large façade ouvrant sur la rue. L’effet d’horizontalité est renforcé par deux bandeaux saillants et une balustrade installée en bordure du toit dans un but ornemental. Par contraste, les vases de fleurs et les pots à feu sculptés sur cette balustrade confèrent à l’élévation un caractère élancé. Comme dans toute façade classique, le traitement différencié des entrées est révélateur de leur hiérarchie : la porte d’entrée, située au centre de la façade, en haut de quelques marches et surmontée d’un balcon s’oppose à la porte charretière placée sur le côté. De la distribution d’origine des pièces en enfilade ne subsiste aujourd’hui qu’un vestibule ouvrant sur un escalier de pierre à trois volées, reposant sur deux colonnes et un pilier ornés de guirlandes de vignes. Ce vestibule comportait un sol de pierres blanches ornées de cabochons d’ardoise. Quelques boiseries et peintures murales nous sont également parvenues. À l’arrière, une cour, des remises et un jardin occupaient la parcelle qui s’étendait jusqu’à la côte de Polval. La famille de La Morre dont plusieurs générations occupèrent la charge de président de la Chambre des Comptes du duché choisit de quitter le pays à la Révolution. Les biens meubles et immeubles sont alors vendus aux enchères. L’hôtel connaîtra aux siècles suivants plusieurs propriétaires successifs dont un pensionnat de jeunes filles au XIXe siècle. L’ensemble fut restauré au début du XXIe siècle et séparé en plusieurs logements.

Informations Pratiques

Individuels

Visite des extérieurs uniquement

Groupes

Visites guidées sur demande

Localisation

Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont nécessaires au traitement de votre demande (sauf mention contraire). Elles sont enregistrées et transmises au pôle marketing et digital de Lorraine Tourisme en charge du traitement de votre demande d’information touristique. Ces données sont conservées 3 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’opposition aux données vous concernant, que vous pouvez exercer en adressant une demande par courriel à contact@tourisme-lorraine.fr ou par courrier signé accompagné de la copie d’un titre d’identité à l’adresse suivante : Lorraine Tourisme – Abbaye des Prémontrés – BP 97 – 54704 PONT A MOUSSON CEDEX

Envoi
0
Publicité